A pieds joints 2010

 

A pieds joints de décembre 2010   Témoignage par Marcel

La joie se partage. Voici mon témoignage qui doit encourager tout réflexologue.

 

Mme R. se présente à moi avec comme demande un problème des œdèmes des pieds et des jambes.
Elle a une difficulté importante et douloureuse de se mettre en route le matin.
Elle souffre de cette affection depuis environ 6 mois. Je lui dis que je pense pouvoir l’aider vu qu’il n’y a pas encore une chronicité bien établie. Je fais bien sûr une réflexologie complète, mais je traite surtout les émonctoires, le système lymphatique et les articulations. Je donne une attention  particulière dans la détente aux techniques qui sollicitent les chevilles, je recommande des petits exercices, du silicium organique (articulations, circulation).

2ème séance : « Miracle » s’exclame la dame en rentrant. Je regarde ses chevilles… toujours aussi gonflées. « Où est le miracle ? » « Je n’ai plus d’acouphènes ». Dans la petite anamnèse lors de la 1ère séance, elle n’avait pas parlé de cette affection. Elle en souffrait depuis 20ans et cela faisait une semaine de disparition de ces phénomènes désagréables.

A la 11ème séance soit après 12 semaines, le phénomène n’est plus réapparu !

La seule chose que je puis dire, c’est qu’ayant adopté le protocole RTTFA (Réflexologie crânio-sacrale) je traite intensément toutes les zones réflexes de la tête et en particulier les nerfs crâniens dont le vestibulocochléaire. 

À la 5ème séance, les œdèmes sont moins importants et la mise en route matinale s’améliore. A la 7ème, « Miracle ! » Cette fois, cela faisait 3 jours que les chevilles et jambes étaient complètement dégonflées et que les douleurs matinales étaient disparues. A la 11ème séance, la situation est toujours aussi positive           . 
Pourquoi cette dame veut-elle continuer alors ? J’avais détecté une sensibilité très importante de la colonne  de C4 jusqu’à D3. La dame me confirme ses douleurs à ces niveaux. J’ai suggéré un examen radiologique mais traite donc les zones réflexes concernées.

Mme R. m’avait également parlé dès le début de ses migraines. A la 11ème séance, j’ai provoqué une solide migraine instantanée côté droit.       
J’étais bien embêté         .
12
ème séance, distancée à ma demande de 15 jours : Mme R. me dit que ses douleurs dorsales sont moins aigües mais surtout qu’elle vient de passer 15 jours sans migraines !

Enfin  Mme R est hypothyroïdienne et est sous traitement substitutif hormonal. J’ai chaque fois stimulé très fort les zonesréflexes de l’hypophyse et de la thyroïde, mais à la 12ème séance, la douleur est sensiblement plus forte qu’à l’habitude, comme une invitation à travailler davantage ces zones réflexes. Je lui demande les derniers résultats des contrôles médicaux. Ils datent d’un mois et sa généraliste parle d’un seuil qui nécessitera une dose plus importante de son médicament. Je pars donc avec l’idée d’éviter cela.

Nous avons repris RDV car Mme R veut consolider les résultats, est pleine d’espoir pour ses douleurs dorsales,  pour la stabilisation de sa médication thyroïdienne et la maîtrise de ses migraines. Elle est surtout convaincue que la réflexologie est pour elle d’une efficacité étonnante. Il faut dire que sa réceptivité est remarquable.  
Que dire ? Quel cadeau nous recevons parfois qui nous conforte dans cette approche étonnante qu’est la réflexologie. Certes, même si ce n’est pas le seul cas étonnant de ma carrière de réflexologue, tout n’est pas toujours aussi merveilleux. 
Depuis, par exemple, j’ai reçu d’autres personnes atteintes d’acouphènes. Après 5 séances, tout ce que j’ai réussi dans un cas, c’est de provoquer chaque fois une oreille bouchée à l’issue de la séance. J’atteins donc le problème quelque part mais c’est mortifiant de ne pas réussir avec cette personne qui vient dans ce but précis. Mais cela m’aide à rester à ma place. A ne pas faire de sottes promesses. J’imagine aussi la difficulté d’un médecin devant ses échecs. Voilà, très simplifié, ce que je voulais vous transmettre pour avoir foi en vos mains et vos intentions de réflexologue.

 

 

A pieds joints de juin 2010

Une belle expérience à Beijing par Line

J’ai eu la grande chance d’expérimenter une séance de réflexologie à Beijing et ce fut une très belle expérience que je souhaiterais partager avec vous. 
La séance débute par l’arrivée d’un jeune homme souriant et d’un air doux.  Il commence par déposer mes pieds dans un bain très chaud contenant des plantes qui aident le corps  à se détoxifier. Pendant ce temps il masse mon dos (au-dessus des vêtements) tout le long de la colonne vertébrale et aussi les épaules en insistant sur les points les plus durs, durée : +- 10 minutes.

Après avoir essuyé mes 2 pieds énergétiquement il enrobe mon pied droit dans un petit essuie chaud. La séance débute par l'application de crème sur mon pied gauche. Il commence par masser le gros orteil (zone de la tête) et ensuite les autres orteils (zones sinus, yeux, oreilles). Il continue peu à peu vers le bas du pied, comme nous apprenons au CER. Il utilise plutôt la méthode de glissement que celle de la chenille et avec un appui assez fort… Il aura travaillé entièrement mon pied, zone par zone, en insistant particulièrement sur les zones vessie, uretère et rein. Il l’enrobe ensuite avec l’essuie chaud. Durée totale du traitement : +/- 20 minutes.  Il procède de la même façon avec le pied droit.

Je pensais que la séance était finie, mais non. Il secoue mes deux jambes et masse tout le long de la jambe gauche (au-dessus du pantalon) dans les deux sens en insistant avec son coude sur plusieurs points et cela se sent ! Il fait la même chose sur la jambe droite. Ensuite il prend chaque jambe, chacune à son tour, et les dirige en l’air tout droit et tourne le pied vers le bas en appuyant avec son corps. Heureusement que je suis souple… Il chauffe des petites ventouses avec du feu et les posent en-dessous du pied, drôle de sensation ! Il les applique et les retire plusieurs fois pour finir par les laisser quelque temps. Il me précise que c’est pour réchauffer mes pieds…

A la fin de la séance il offre un thé détoxifiant, je n’ai pas compris le nom (peu de chinois locaux parlent l’anglais), mais je pense que c’était une sorte de thé vert. Après j’étais très fatiguée et j’ai du aller uriner toute la nuit… Par contre le lendemain matin, j’étais en pleine forme ! Je confirme ce que nous savons tous : la réflexologie est magique !

L’année passée j’étais à Shanghai où j’ai aussi essayé une séance et le processus était très similaire (sauf le massage des jambes et les ventouses à la fin). C’est donc intéressant de voir que la formation de CER correspond fortement à ce dont on applique en Chine. Le bain chaud avant et le thé après pourraient être des bonnes idées à intégrer…